Remplacer la batterie d’un MacBook Pro 2010

Il y a quelques jours, la batterie de mon MacBook Pro a complètement cessée de fonctionner. Cela faisait déjà plus de 6 mois qu’elle était à l’agonie avec une capacité autour de 1% mais Mac OS X continuait à la détectée et m’affichait simplement « A remplacer » sur l’icône « batterie ».

Bizarrement, sans batterie, j’ai remarqué que l’ordinateur devenait assez instable et lent. Il y a quelques années, quand j’ai acheté un Macbook blanc, je sais que Mac OS X réduisait la fréquence d’horloge du processeur lorsque la batterie n’était pas présente. Je n’ai pas pu vérifier si c’était toujours là mais cela pourrait expliquer la lenteur constatée…

Je me suis donc décidé à remplacer ma batterie. Après un rapide passage sur la boutique en ligne d’iFixit, j’avais trouvé une batterie de remplacement et le tournevis en « Y » nécessaire pour démonter le Mac. Commandé un dimanche, le colis était expédié le lendemain et réceptionné deux jours après. C’est du rapide, très rapide même chez iFixit !

Dans sa version mi-2010, le MacBook Pro reste encore facilement démontable. Résultat, le remplacement de la batterie prend à peine 5 minutes. Première étape, il faut enlever les 10 vis cruciforme sous le mac. Une fois le plaque en aluminium enlevée, il reste à dévisser les 3 vis de la batterie avec un tournevis en « Y » puis débrancher le connecteur. On peut alors placer la nouvelle batterie puis remonter l’ensemble en faisant le chemin inverse. Deux conseils au passage : 1) pour le démontage, poser votre ordinateur sur une serviette de bain pour éviter de griffer la coque, 2) avant de tout remonter, profitez-en pour dépoussiérer les deux ventilateurs, ça ne pourra faire que du bien au mac.

Voilà, en moins de 5 minutes, le MacBook Pro est « comme neuf » et prêt pour une seconde vie avec sa nouvelle batterie !

Colis ifixit Macbook Pro coque inférieure Macbook Pro démonté mbp_batterie_4

Installer et utiliser NodeJS et le module Less sur Mac OS X

Connaissez-vous LESS ? Il s’agit d’une sur-couche de CSS apportant son lot d’améliorations pour faciliter l’écriture de feuille de styles. LESS vous permettra par exemple de définir des fonctions ou des variables que vous pourrez utiliser dans vos règles CSS. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter le site officiel de LESS.

Pour utiliser LESS sur vos sites internet, vous devez « convertir » vos fichiers LESS en CSS afin que les styles soient interprétés par les navigateurs web. Le site officiel propose deux solutions, soit réaliser la conversion côté client avec le navigateur, soit côté serveur avec nodejs. La 1ère solution rend votre site web dépendant l’activation de Javascript par le visiteur, ce qui n’est pas une très bonne idée. J’ai donc choisi la solution « serveur »…

Installation de NodeJS et LESS

Nous allons voir ici comment installer NodeJS et le module less sur Mac OS X 10.6 (et 10.7) avec MacPort. L’installation de MacPort devra préalablement être réalisée.

  1. Commencez par installer NodeJS avec MacPort en utilisant la commande suivante :
    port install nodejs
  2. Installez maintenant NPM avec la commande ci-dessous. NPM est un gestionnaire de packages/modules pour Node permettant de facilité l’installation de modules.
    sudo port install npm
  3. Une fois l’installation de NPM terminée, procédons à l’installation du module LESS pour NodeJS. A noter la présence du « -g » dans la commande afin de précéder à une installation globale (pour tous les utilisateurs)
    sudo npm install less -g
  4. Vous avez terminé l’installation de NodeJS, NPM et LESS

Utilisation

Écrivez un fichier less. Vous pouvez prendre un exemple du site officiel par exemple.

lessc styles.less

Conclusion

Voilà, vous êtes maintenant fin prêt pour l’utilisation de LESS dans vos projets web. Je vous recommande de faire un tour sur GitHub où vous trouverez des fichiers LESS pour facilité l’utilisation CSS3 sur les principaux navigateurs.

Personnellement, j’utilise LESS depuis presque 1 an et c’est un réel plaisir d’écrire des styles CSS avec un tel outil. Essayez-le !

Installer Apache 2, MySQL 5 et PHP 5.3 sur Mac OS 10.7 Lion avec MacPort

Bien que Apache et PHP soient pré-installés sur Mac OS X, j’évite depuis plusieurs années de les utiliser. Au départ pour un problème de compilation d’une extension PHP, aujourd’hui pour ne plus être dépendant d’Apple dans la mise à jour de ces logiciels.

J’utilise donc MacPort, un excellent gestionnaire de packages pour Mac OS X, qui permet de compiler et d’installer toutes sortes de logiciels open-source bien utiles.

La sortie récente de Mac OS X Lion, la nouvelle version du système d’exploitation d’Apple pour ordinateur, a été l’occasion de ré-installer complétement mon environnement LAMP…

Je vous propose ici un guide sur l’installation et la configuration d’Apache, MySQL et PHP avec MacPort…
Continuer la lecture de « Installer Apache 2, MySQL 5 et PHP 5.3 sur Mac OS 10.7 Lion avec MacPort »

Ecrire des tests unitaires en C++ avec Xcode

Il y a quelques jours, à l’Université, dans le cadre du TP de « Flots de Multiflots dans les Réseaux », j’ai dû stocker et manipuler des graphes en implémentant les algorithmes de Dikjstra, de Bellman-Ford, de Johnson, de Floyd-Warshall afin d’obtenir un plus court chemin.

Les graphes c’est sympa mais je m’en méfie toujours, peut-être parce qu’en licence 3 j’ai dû perdre quelques cheveux lorsque j’ai coder 2-3 algorithmes, relativement simples par rapport à ceux cités avant, sur les graphes. Cette année pour ne pas me faire avoir, j’ai décidé d’utiliser des tests unitaires afin vérifier mon code. C’était en plus une bonne occasion pour découvrir un framework de tests en C++

Continuer la lecture de « Ecrire des tests unitaires en C++ avec Xcode »

Installer Apache, MySQL et PHP sur Mac OS 10.5 avec MacPorts

Suite la récente mésaventure que j’ai eu avec mon MacBook, j’ai dû ré-installer un environnement AMP sur mon ordinateur. L’occasion pour moi d’écrire ce billet et de présenter un outil génial pour Mac…

J’en ai déjà parlé, la version de PHP fournie avec Mac OS X Leopard est assez… épurée : pas de GD ou de PEAR par exemple et la compilation d’extensions ne marchent pas (cf. mon billet sur Runkit). Pour une utilisation (très?) basique de PHP cela suffira mais si vous voulez, par exemple, manipuler des images il faudra utiliser une autre solution…

Continuer la lecture de « Installer Apache, MySQL et PHP sur Mac OS 10.5 avec MacPorts »

TimeMachine, you saved my files

Jeudi, sans crier gare, mon MacBook a décidé de ne plus démarrer. L’écran de démarrage restait bloqué sur le logo d’Apple avec une roue de chargement qui tourne à l’infinie.

Ma première réaction a été de mettre le dvd d’installation de Mac OS X et de lancer une vérification du disque. Mauvaise surprise, il y a une erreur et l’utilitaire de disque n’arrive pas à la réparer. N’ayant pas plus d’information sur l’erreur, je redémarre mon MacBook en mode « console » et re-tente une vérification/réparation du disque cette fois avec la commande fsck. Ça échoue encore mais j’obtiens le nom de l’erreur : « Invalid sibling link ». Avec un autre ordinateur, je regarde sur Internet si une solution est possible. Apparemment, d’autres personnes ont déjà eu le problème et ont réussi à réparer le disque avec la commande fsck_hfs -r /dev/disk0s2 (où disk0s2 est l’identifiant de la partition). Je lance (plusieurs fois) la commande mais rien n’y fait, le formatage est inévitable…

C’est dans ce genre de situation où je suis bien content d’avoir activé TimeMachine, l’outil de sauvegardes de Mac OS 10.5. Le disque ne pouvant plus être monté, il m’était impossible de récupérer mes données via un autre ordinateur (avec le mode target) ou de ré-installer Leopard  avec l’option « Archiver et Installer » qui, comme son nom l’indique, archive l’ancien système avant d’en installer un nouveau. La seule solution, à ma connaissance, était donc d’avoir fait une sauvegarde lorsque le système était encore opérationnel.

Moralité de l’histoire, TimeMachine ça peut vous sauver la vie vos fichiers !

ForkLift, un client FTP pour Mac

Depuis que j’ai acheté un Mac, c’est-à-dire en 2006, j’utilisais CyberDuck comme client FTP. C’est, à priori, le seul client FTP gratuit et open source pour Mac. Son utilisation me semblait assez facile et il disposait de toutes les fonctionnalités dont j’avais besoin. Je n’étais pas très exigeant puisque je voulais juste pouvoir déposer des fichiers sur un FTP. Déjà à l’époque, je me souviens qu’il plantait de temps en temps, au début, d’après le développeur, c’était dû aux machines Intel. Au fil des versions, les plantages et bugs se sont montrés de plus en plus nombreux. Je ne parle même pas de la consommation mémoire et du temps d’exécution devenus insupportable. Au final, je m’étais résigné à utiliser un WebFTP…

Heureusement, en août, j’ai découvert ForkLift. Au début, j’ai pris la version d’évaluation de 15 jours. Quel bonheur ce logiciel ! Très fluide, aucun plantage et plein des fonctionnalités très intéressantes. Il permet par exemple de créer une archive d’un FTP complet. Bon, c’est un peu long pour un FTP volumineux mais c’est très utile quand on n’a pas d’accès SSH sur le serveur. Il est également possible de faire du transfert serveur à serveur, très sympa pour faire une copie complète d’un FTP vers une autre machine.

J’ai fini par acheter ForkLift en août dernier et depuis je suis toujours aussi content de mon achat :-) Petit bémol, le cache du logiciel est trop puissant, du coup on ne voit pas les éléments ajoutés par un autre logiciel. Heureusement, on peut désactiver le cache dans les paramètres…

Site officiel de ForkLift

Compiler et installer l’extension Runkit pour PHP sur Mac OS X

Je parlais récemment sur ce blog de mon besoin de l’extension Runkit afin de supprimer une constante en PHP. Après plusieurs heures a essayer de compiler l’extension sur mon MacBook, j’avais finalement abandonné temporairement.

Ayant remplacé le binaire php par celui de Marc Liyanage, j’ai essayé de nouveau de compiler de Runkit sur mon MacBook et là, oh surprise, ça fonctionne :D Pour les intéressés, je vous mets la démarche ci-dessous.

Continuer la lecture de « Compiler et installer l’extension Runkit pour PHP sur Mac OS X »